Accueil

Architecture Sociale

Projet d'élimination des huttes en Tunisie

Jilani Khaldi - 30 Avril 2022

Huttes dans le Nord Ouest de la Tunisie

La présence des huttes en tant qu'habitations dans les zones rurales et à la périphérie de certaines villes, en particulier dans les régions du Nord-Ouest de la Tunisie, représente un problème social, éthique et moral qui offense la dignité humaine. Pendant des décennies, le gouvernement tunisien a parlé de résoudre ce problème énorme et chronique, mais, jusqu'à présent, il n'a jamais été sérieusement abordé. Ainsi, à part quelques petites interventions dans certaines régions, le problème persiste et s'aggrave, de jour en jour, en considération de l'augmentation de la population et de la pauvreté.

Ce problème a toujours existé en Tunisie, notamment dans les régions intérieures, c'est-à-dire dans l'ouest du pays, limitrophe de l'Algérie, dans les zones montagneuses ou le climat est très rigide et les ressources naturelles sont très réduites. En fait, ce sont les zones les plus pauvres et les plus marginalisées de la Tunisie.

L'un des principaux obstacles au lancement d'un vaste programme de construction de nouveaux logements sociaux dans les zones rurales du pays est le coût excessif des matériaux de construction couramment utilisés, à savoir le ciment, le fer et la brique cuite perforée. Le problème est donc resté permanent en attente d'une solution qui ne vient jamais. Ce document propose une solution systématique, écologique, durable et à long terme à ce problème tant du point de vue architectural que du point de vue des matériaux de construction. Ce document propose un plan de développement basé sur une nouvelle culture et conscience basée sur l'utilisation de ressources locales créant des économies environnementales durables, telles que l'autoproduction de l'adobe (matériau de construction) et l'autoconstruction de dômes comme habitations.

Tout au long de son histoire, à partir de l'époque carthaginoise jusqu'à nos jours, en Tunisie les zones côtières ont toujours été privilégiées par rapport aux zones internes. Avec l'augmentation continue de la population des zones internes du pays, le coût excessif des matériaux de construction et l'absence d'un plan national adéquat pour la construction de logements décents à faible coût pour les familles les moins aisées ont fait exploser le phénomène des huttes. Selon les dernières statistiques (janvier 2016), il y a plus de 10.000 huttes seulement dans le Nord-Ouest du pays.

Une solution systématique

La solution que nous proposons dans ce document est une solution réelle, à long terme, écologique, durable et à faible coût qui pour résoudre systématiquement le problème des huttes en Tunisie créant aussi des opportunités d'emploi et un développement économique local. Cette solution consiste à utiliser la Technologie et l'Architecture Vindex, argument du prochain paragraphe.

VINDEXA

Une vindexa est une construction qui a la forme d'un dôme caténaire conçu pour fonctionner principalement comme une maison de campagne. Une vindexa a une forme naturelle et elle est durable, économique, fonctionnelles et s'intègre parfaitement avec l'environnement naturel. Une vindexa est construite selon les Normes Techniques de Construction Italienne (Eurocode 6) assurant une solidité et un confort de haute qualité.

Vindexa - Celenza Sul Trigno (CH) - ITALIE

Voici les caractéristiques les plus intéressantes d'un vindexa:

  • Elle s'intègre parfaitement avec l'environnement naturel;
  • Le cout de la construction est très bas;
  • La structure est autoporteuse durant la construction, il n'est donc pas nécessaire d'utiliser des supports durant la construction;
  • Entièrement réalisable en adobe et sans l'utilisation de béton armé, à part les fondations;
  • Absence de ponts thermiques;
  • Il se prête très bien à l'autoconstruction;
  • Les temps de construction sont très réduits par rapport à une construction conventionnelle avec les mêmes dimensions.

Nous avons trois types de vindexa: mini vindexa, vindexa et maxi vindexa. La différence entre les trois vindexa est dans leurs dimensions. Les dessins ci-dessous illustrent la conception d'un maxi vindexa.

La réalisation d'un vindexa est très simple puisque la conception architecturale, le calcul statique de la structure, le calcul de l'isolation thermique ainsi que l'ensemble du processus de construction ont été complètement standardisés. étant une vindexa autoporteuse durant la construction, trois personnes formées et un échafaudage léger sont suffisant à construire un vindexa dans un mois.

Une autre caractéristique très intéressante d'une vindexa est la grande stabilité de la forme caténaire. Dans ce cas, le centre de gravité des sections de la paroi, c'est-à-dire le barycentre géométrique, celui des masses et celui des forces de pression coïncident. Cela signifie que le mur n'est soumis qu'à une simple force de compression. En conséquence, une vindexa est intrinsèquement stable en raison de sa forme.

Vindexa de 12 m de diamètre et 6 m de hauteur.

Coupe et facade d'une vindexa de 12 m de diamètre et 6 m de hauteur.

Autoconstruction

Autoconstruction d'une vindexa en briques cuites.

L'autoconstruction, c'est-à-dire la pratique ou quelqu'un construit tout seul sa propre maison, ou seulement quelques parties, est répandue presque partout, surtout dans les pays en voie de développement, lorsque les conditions le permettent. Grâce à l'utilisation de l'adobe (briques crue séchées à l'air, l'autoconstruction, associée à l'autoproduction, est facilement réalisable et elle est très pratique car elle réduit considérablement le coût de construction. Une vindexa se prête très bien à l'autoconstruction.

Projets de développement local

En général, dans toutes les zones où les huttes sont principalement utilisées comme habitations, nous nous trouvons devant la pauvreté, la marginalisation et le dégrade. Le projet d'élimination des huttes peut être transformé en un vrai moteur pour lancer une série de nouvelles initiatives pour le développement local.

En d'autres termes, les personnes qui habitent les huttes pourront participer à ce projet qui touchera de nombreux secteurs, tels que la production d'adobe, la construction et les services qui y sont liés, créant ainsi une véritable économie locale.

Économie locale

L'un des objectifs principal de ce projet est de créer des économies locales basées sur l'utilisation de ressources naturelles et durables, comme, par exemple, créer de petites unités de production d'adobes gérées par des jeunes du lieu et des petites entreprises de construction et d'autres services de logistique.

Étapes

Il y a plusieurs étapes à franchir avant d'arriver à la construction proprement dite des vindexa à grande échelle. Voici leur séquence:

  1. Création d'une association: c'est certainement la première étape à réaliser. Cela signifie la création d'une association humanitaire dont le seul objectif est de gérer le projet de construction de tous les vindexa pour remplacer les huttes existantes.
  2. Financement: la deuxième étape consiste à assurer la couverture financière du projet.
  3. Formation: la troisième étape consiste à former des jeunes pour la production de l'adobe et la construction des vindexa.
  4. Création d'entreprises de production d'adobes formées par des jeunes.
  5. Création d'entreprises de constructions formées par des jeunes.
  6. Implication de plusieurs parties: l'implication de plusieurs parties hétérogènes dans ce projet est très importante pour assurer son succès et sa continuité. Des politiciens, des techniciens, des journalistes et d'autres professionnels seront invités à soutenir ce projet.
  7. Création de la culture de l'autoproduction et de l'autoconstruction.

Très probablement, ce dernier point est le plus intéressant de tout le projet. Autrement dit, la création de la culture de l'autoproduction et de la construction est une garantie non seulement pour la continuité de ce projet et l'élimination des huttes, mais c'est l'avant-poste pour la résolution d'une manière systématique le problème du logement écologique, économique, durable à faible coût aussi dans les villes.


(1) Degache: oasis du sud-ouest de la Tunisie.


Accueil